En balade au Cap Ferret

Un peu de vague à l’âme

Je n’aime pas trop le début de l’année, les jours rallongent mais ça se voit à peine. J’ai déposé mon sapin dans l’enclos ad hoc. Il a rejoint les carcasses déplumées de ses congénères. Je l’avais décoré avec amour, imagination, créativité, et je l’avais posté sur Instagram, bien sûr.
J’ai remballé Noël, mes guirlandes lumineuses, les boules et autres décorations.
Et puis je suis partie pour quelques jours, direction « mon » Cap Ferret. Respirer à plein poumons le parfum des mimosas qui embaument si fort, écouter les vagues de l’océan. Retrouver ma maison et commencer à la préparer pour la saison prochaine. Il n’y a pas mieux pour chasser le spleen.

Sweet Nest - Le Cap Ferret
Rien de mieux pour chasser le spleen que cette vue magnifique

 

Ma maison, ma grande fierté

Il y a presque 20 ans, j’ai décidé de vendre une maison de famille située en Picardie où nous n’allions presque plus. C’était un peu déchirant, mais je rêvais de soleil, d’Océan et de nature. La chance, un concours de circonstances ou ma bonne étoile, et je suis tombée sur une affreuse petite maison à vendre, flanquée de deux vilains cabanons. J’ai eu un véritable coup de cœur pour ces « favelas du Cap Ferret ». C’était vraiment très moche, mais j’ai tout de suite senti le potentiel de la maison avec cette magnifique vue sur le bassin.

Sweet Nest - LE Cap Ferret
Tout était à faire mais le principal était là, la vue incroyable sur le bassin et la dune .

Un travail de longue haleine

Il a fallu près de 4 ans de travaux pour métamorphoser les lieux. Pour commencer il fallait rénover la grande maison, avec l’aide d’un architecte. J’ai dessiné les croquis de la maison, je me suis à peu près tout permis comme la création d’un balcon, de grandes ouvertures de fenêtres et portes-fenêtres, la création d’une cheminée. Aujourd’hui la maison compte deux chambres avec leur salle de bains. J’ai fait en sorte que le bassin soit visible de n’importe quelle pièce, y compris lorsque l’on se détend au fond de la baignoire.

 

Sweet Nest - Cap Ferret
Ca c’était avant, une maison toute moche mais pleine de promesses
Sweet Nest - Le Cap ferret
Et ça c’est après la rénovation, une véritable métamorphose

Après cela il a fallu s’attaquer aux deux ruines qui trônaient dans le jardin. Il n’y avait pas d’autre choix que de tout démolir et recommencer à zéro. Aujourd’hui ce sont deux jolies petites cabanes en bois inspirées des maisons d’ostréiculteurs.

Sweet Nest Le Cap Ferret

Sweet Nest Le Cap Ferret

Sweet Nest Le Cap Ferret

Les favelas ont laissé la place à deux jolies petites cabanes en bois .

Il ne restait plus qu’à placer la maison et ses deux cabanes dans un écrin de verdure. L’air salin rend le travail un peu compliqué. Mais désormais le vert de l’herbe tranche avec le bleu émeraude de la mer. Les couleurs changent sans cesse, au fil des saisons et des marées. Et c’est magnifique.

Sweet Nest - LE Cap Ferret 8
Le vert du jardin se prolonge jusqu’au bleu du bassin

 

Côté déco

Je n’ai pas voulu d’un style unique. C’est plutôt une synthèse de tout ce que j’aime. Le but est d’être en harmonie avec ce lieu unique qu’est le Cap Ferret. J’avais envie de jolies tomettes de Gironde pour le séjour, d’une cheminée en pierre, de jolies portes en bois. J’ai trouvé plus que mon bonheur chez Labrouche à Montendre, en Charente Maritime. Un véritable supermarché de matériaux anciens et des gens adorables.

 

Dans les chambres c’est le parquet qui est à l’honneur. Nous sommes dans la région du bois et du pin en particulier. Pour les meubles, j’ai chiné ça et là mais j’ai gardé une belle armoire et deux commodes de famille. Petit clin d’œil à mon passé et à ma maison d’avant. J’ai aussi fait mes emplettes dans les très jolies petites boutiques de déco de la presqu’ile. J’y trouve même souvent des objets que je ramène à Paris. Je voulais que le résultat final inspire douceur et sérénité. Et que la nature y soit omniprésente.

Sweet Nest - LE Cap Ferret 8

Sweet Nest - LE Cap Ferret 8

Pour la décoration j’ai choisi des couleurs clairs, quelques meubles chinés par ci par là, beaucoup de lumière et ma petite touche romantique, juste ce qu’il faut

J’ai rénové plusieurs maisons et plusieurs appartements mais cet endroit est ma plus grande fierté. Peut-être parce que j’y ai déposé mon cœur.

Je suis sûre que ceux qui investissent les lieux lors de leurs séjours de vacances y trouvent ce que j’ai voulu qu’ils y ressentent. Ce léger supplément d’âme.

Je vous dis à bientôt pour d’autres jolis moments sur mon blog ou sur mon compte Instagram.

 

Signature Christine le Gal

 

PS :    N’hésitez pas à me les demander, je partagerai avec plaisir mon carnet de bonnes adresses avec vous.

Posts created 11

2 commentaires pour “En balade au Cap Ferret

  1. Quelle belle aventure et si joliment décrite
    Ayant la chance de connaître ce petit coin de paradis, je confirme Christine a un talent très singulier et sait créer de belles atmosphères 🌸

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut