La vie d’après

Je m’étais finalement assez vite adaptée – au moins en apparence – à ce confinement qui nous est tombé dessus comme une douche glaciale et glaçante. J’avais organisé mes petites routines : sport à haute dose, travaux domestiques, jardinage. Quelle bonne étoile m’avait soufflé l’idée de quitter Paris quelques mois plus tôt pour une maison avec un jardin ? Il n’y a pas eu un matin où je ne me sois félicitée de cette décision.

J’ai pris l’habitude d’écouter la radio. C’est pratique, ça occupe bien l’esprit et ça laisse les mains libres. J’ai bien aimé Europe 1 nouveau style, et la manière dont cette station s’est adaptée à la situation complètement invraisemblable du moment.

Insomnie oblige, je commençais la journée à 6 heures du matin avec Matthieu BELLIARD. Lui il animait avec enthousiasme la matinale depuis son garage. Je dois dire que j’ai été épatée par l’énergie qu’il déployait tous les matins pour nous donner envie d’aborder la journée avec optimisme dans un contexte aussi lourd.

Un matin, il recevait Florence SERVAN SCHREIBER, grande prêtresse de la psychologie positive, du « Power Patate » au « 3 kifs par jour ». Du coup, je me suis appliquée à suivre son conseil. Certains jours ça marche !

MATTHIEU BELLIARD DANS SON GARAGE europe 1 - christine le gal sweetnest by christine
Matthieu Belliard - Europe 1
Jardin- maison issy les moulineaux - christine le gal sweetnest by christine
Mon jardin

Mes premières sorties

Direction mon coiffeur : état d’urgence !

Depuis ce très attendu 11 mai, une page s’est tournée. Matthieu a quitté son garage le cheveu hirsute et nous aussi nous avons pu quitter les lieux où nous avions passé plus de deux mois. Pas question de regretter cette période de privation de liberté mais pourvu qu’on entende encore les oiseaux chanter autant.

Pour commencer, j’ai pris rendez-vous chez mon coiffeur. J’étais assez fière, j’avais été tentée à de multiples reprises de me bricoler un balayage maison mais j’ai tenu bon. Et du coup j’ai évité la catastrophe. Merci Biguine

ballerine dio - sweet nest by christine - christine le gal
Ballerines Dior

Ensuite direction mon magasin préféré : le Bon Marché

J’appréhendais un peu, le contexte n’incite pas à la légèreté et puis se maquiller, se pomponner pour ensuite enfiler un masque, tout ça n’est pas très glamour. Mais c’était si bon de retrouver le monde ext

érieur, de se balader dans les rayons, de voir des vendeuses tellement heureuses de nous accueillir.

Du coup, j’ai craqué pour une paire de ballerines revisitées par la maison Dior. Pour me donner bonne conscience j’ai décidé que ce serait un bon compromis après 3 mois passé en baskets, voire pieds nus (quel bonheur !!!) et un prochain retour aux talons. Et puis elles vont aussi bien avec un jean qu’avec … un jean. Et c’est un clin d’œil à mes années de danse.

 

Mes prochains projets

Il était temps de se remettre au travail. Et j’ai donc repris mon activité préférée, rénover et décorer. Je viens de m’attaquer à ce qui – paradoxalement – est le plus difficile. Il s’agit de rénover et d’aménager un tout petit studio. Ce qui veut dire tirer le meilleur parti de chaque centimètre carré. L’objectif est d’en faire un très joli petit nid (Sweet Nest …) prêt pour accueillir un nouvel hôte à la rentrée. Si tout va bien et si je ne rencontre pas de mauvaises surprises.

L’occasion d’aller respirer les dernières tendances chez Merci ou retrouver le goût des couleurs chez Sarah Lavoine, histoire de se déconfiner en douceur.

 

Et puis le chien !

 

J’avais dit à mon chéri, pas de jardin pas de chien. Sauf qu’aujourd’hui nous avons un jardin. On a commencé par la gamelle dénichée, eh oui, chez TIFFANY & Co. Le toutou nous l’avons trouvé chez un éleveur pas très loin de Paris, nous étions encore sous le coup de la règle des 100 kilomètres. Et depuis un mois maintenant nous sommes réveillés à 6 heures tous les matins mais cette fois par une boule de poils de 3 kilos.

 

On l’a appelé TOBY alors que c’est l’année des R. Mais lorsque nous parlions du chien que nous n’avions pas encore, nous l’appelions TOBY. Il a bien une tête de TOBY non ? On a pris une grande résolution : ne pas se faire mener par le bout du nez par TOBY. Enfin pas trop. Bon c’est pas gagné.

 

 

Toby - chien - christin le gal - sweetnestby christine
Toby

 

 

Posts created 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut